UFC-QUE CHOISIR MOULINS

Actualités, Assurance

Marché de l’assurance – Premiers pas d’Amazon en France

Le géant américain de l’e-commerce lance un partenariat avec la compagnie Aviva France pour vendre des contrats d’assurance auto et habitation dans l’Hexagone. La souscription s’effectue en ligne via le porte-monnaie électronique Amazon Pay.

 

Amazon poursuit lentement son incursion dans le monde de l’assurance. On pouvait déjà souscrire un contrat Amazon Protect (une extension de garantie de 1 an contre la panne) pour les petits appareils ménagers achetés sur sa plate-forme de vente, car cette dernière a conclu un partenariat avec l’assureur The Warranty Group, basé à Londres, pour proposer ce service. Mais le géant de l’e-commerce a trouvé un nouvel allié en la filiale française de l’assureur britannique Aviva.

Premier service réglable via Amazon Pay

Amazon ne commercialise donc pas (encore) de produits d’assurance sur sa plate-forme, mais offre la possibilité aux futurs assurés d’Aviva de régler leur contrat d’assurance auto et multirisque habitation via Amazon Pay. Ainsi, les internautes possédant un compte sur ce portefeuille électronique n’ont pas besoin de fournir leurs coordonnées bancaires à Aviva. Ils paient en indiquant seulement leur identifiant et leur code Amazon Pay. L’idée consiste à simplifier le parcours de paiement et à sécuriser les transactions (en évitant la multiplication des sites qui possèdent les données bancaires de leurs clients). Amazon Pay a débarqué en France l’année dernière pour permettre aux internautes de régler leurs achats auprès des sites marchands affiliés… et pour concurrencer le portefeuille PayPal d’eBay, mais c’est la première fois qu’Amazon Pay peut être utilisé pour un régler un service.

À terme, un comparateur d’assurances ?

« Pour l’instant, l’arrivée d’Amazon représente une facilitation de paiement, mais pas une nouvelle offre d’assurance, avec des nouveaux contrats, tarifs et services différents », résume Guillaume Bourdon, co-fondateur de Quinten, société de conseil en science des données. « C’est pourtant intéressant, car cela devrait inciter les assureurs traditionnels à simplifier la souscription en ligne », ajoute-t-il. En outre, il se murmure qu’Amazon projette de lancer un comparateur d’assurances. Dans cette optique, l’alliance avec Aviva ne représenterait qu’une première expérimentation. Mais les conséquences associées à cette seconde initiative promettent de perturber quelque peu le milieu de l’assurance : mise en avant de formules low cost, risques de dumping sur les prix et de discrimination de la clientèle, etc.

 

Partagez pour sensibiliser et nous aider! 🙂

Même catégorie

FERMETURE ESTIVALE

7 juillet 2019
Démarchage Nos astuces

Démarchage Nos astuces

26 avril 2019